Terres de Légendes

Les êtres meurent... mais la Légende demeure!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'éternité

Aller en bas 
AuteurMessage
Mokichaos

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 33
Localisation : Unknown
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: L'éternité   Mar 18 Sep - 1:31

Plus rien, il n'y avait plus rien, encore une fois, enfoui sous le sable du désert des anciennes terres connus sous le nom de Vertigo, le mort dormait encore, non, il n'était pas mort, pas encore... une seule idée le maintenait en vie, une légende ne peut mourir.

Sont corps inactif mais sont esprit était bien consciente, il pensait à tous ce qui c'était produit au cours des années...


- Hmm encore une fois, pourquoi à chaque fois ça doit terminer ainsi ? À chaque fois tous le monde meurt, sauf ceux qui ce doivent de rester... Depuis le tous début il s'en est produit des choses... j'ai débuté ma vie en bon samaritain, pour en finir ainsi... un mort au fond d'un trou, incapable de bouger jusqu'a ce que l'heure approprié soit venu.

Parfois je me demande si je n'aurais pas dut détruire mon meilleur ami ce jour la... hmm... nan... j'aime ce que je suis devenus, mais lui restera t'il toujours rancunier au fond de lui ? Nous avons eu de longue bataille au cours des derniers mois, de longue discussion... je n'est pas vraiment senti de rancune, aurait il oublié ? Aurait il oublié que je les assassiné ce jour la ? hmm je ne m'en plaindrai pas c'est à mon avantage après tous...


L’esprit du vieux chevalier noir était toujours aussi incohérent.

-Je me demande si il reste quelques adeptes d'Oralia... je me demande si Heruall est mort ?, qui vais-je revoir ? Non... ils ne peuvent pas être mort... cars sans eux pourquoi serais-je toujours la ? Je ne peu pas avoir survécu pour seulement me retrouver au milieu de seigneur avec qui je n'est rien à voir, c'est impossible. Il doit toujours y avoir quelqu'un qui se souviendras d'Helldragon, qui se souviendra des terres de légendes, ont ne peu pas oublié une légende et cela même si Thessalie est rasé de toute vie !

Hmmm... En attendant j'aimerais bien faire autre chose que rester la à rien faire... suis-je encore en vertigo ? Je ne me souviens de rien, je sais que je survolais le royaume de Barthil avec Amaril... Amaril ? Ou est tu ? Mon fidèle dragon... tu me reviendras j'en suis sur, tu est revenus à chaque fois, à chaque fois tu combattais à mes coter, sans toi, je n'aurais put faire brûler plus de la moitié de l'armé de Barthil le traître...


L'esprit de Moki ce calma

-La est tous le problème, l'éternité, une vie trop longue... j'aurais dut resté ou j'étais en enfer, pourquoi suis-je revenus en Thessalie ? Pour une femme ? Pour la vengeance ? ... non... pour détruire Phoenix, quand j'y pense, je me demande pourquoi je voulais tant le détruire ? J’étais guidé par mes sentiments, aujourd'hui ce genre d'erreur n'arrive plus... ou presque...

Ainsi Moki, mieux connus sous le nom de Droki des terres de légendes, continuais de dormir sous le sable froid des terres de Vertigo, attendant avec impatience la résurrection des terres.


Dernière édition par le Dim 23 Sep - 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokichaos.ca.cx
Mokichaos

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 33
Localisation : Unknown
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'éternité   Dim 23 Sep - 4:13

l'heure était venu, l'heure de la résurrection, enfin... une aura sombre et néfaste entoura le mort, la terre qui l'entourait s’assombri, cette aura augmenta et augmenta, à de nombreux kilomètre autours de lui, un grondement suivis, qui pourrais assourdir les esprits faibles... le sombre aura semblait faire fondre cette terre, peu à peu, Moki pouvait voir que la terre au dessus de lui s'abaissait, il créait une crevasse, un canyon, c'est la que ce trouveras sont royaume, il sera battis la ou il sera en paix, très loin de la surface.

Doucement, Moki put enfin ce mettre debout, sur la terre qui descendait sous lui, très vite, il vit sont arme qui se déterrait, encore plus rouillé et amocher, mais qui semblait encore plus puissante à chaque fois, cette lame resteras toujours aussi destructrice... il la ramassa, l'aura autours de lui s'activa, sans sont arme il n'était rien, avec elle, il était tout, elle était la source de ses pouvoirs.


Il leva sont crâne vers le haut, les rayons du soleil étais très faibles à présent, il avait trouvé sont bonheur, c'est la que seras battis le royaume du mort.

-Mes frères, l'heure est venus, nous devons rebâtir encore une fois notre royaume, RÉVEILLEZ VOUS, battissez l'échafaud qui nous amèneras à la surface, RASEZ TOUS, je ne veux plus voir une trace de vie sur ces nouvelles terres, nous aurons besoins de bois pour rebâtir, creusez des mines et récoltez les minerais pour renforcer le tous, que ce royaume soit digne de nous, que ce royaume soit digne de la mort.

À ce moment un puissant crie strident ce fit entendre par tous les êtres qui se trouvais près du cratère, certaine personne pouvais reconnaître ce cris, le cris de la dracoliche, le cris d'Amaril, un des dragons les plus anciens que l'ont pouvais croiser, il survolait l'emplacement du futur royaume de Moki, semblant impatient de combattre à nouveaux, il avait soif de puissance.

Moki poussa un rire effroyable qui fit vibrer les terres autours de lui, à ce même moment, une armé de mort-vivant sorti du sol, des centaines de squelette, les serviteurs de Moki ce réveillait, la construction allait commencer.


Dernière édition par le Mar 2 Oct - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokichaos.ca.cx
Mokichaos

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 33
Localisation : Unknown
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'éternité   Mar 2 Oct - 0:45

Les constructions était en cours, le chevalier noir décida d'allez à un endroit ou depuis longtemps il n'avait pas posé les pieds, l'endroit maudit ou il avait dut faire face à la mort, le champ de bataille de Quadomb, l'endroit le mieux graver dans l'esprit du mort.

Sur le dos d'Amaril, il parti vers cette endroit, le dragon semblait plus fort et vigoureux qu'avant, sentait-il la présence du dragons d'une autre légende ? Il n'avait pas été aussi d'attaque depuis plusieurs centenaires... Sur le chemin vers le nord, Moki entendait la voix des soldats résonner en lui, les cris de dragons, la voix des fiers chevaucheurs de dragon d'Helldragon qui attendait qu'il donne l'assaut...

Plus je m'approchais plus j'entendais des voix crier " Soit maudit Moki Chaos" des voix de soldats envoyé aux suicides, des familles détruites par ma folie, j'entendis les pleures des enfants, des femmes... les frottements de lame, les roulements de tambours...

Moki baissa la tête en ce frottant le front, comme s'il avait un mal de tête énorme, il avait l'impression que sont crâne allait exploser. C'est la qu'Amaril poussa un crie strident, ce qui arrêta du coup tous les cris et bruit de combat, il regarda à l'horizon, pour voir qu'il était sur le point d'arriver, allait-il trouver ce qu'il allait chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokichaos.ca.cx
Mokichaos

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 33
Localisation : Unknown
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'éternité   Mer 10 Oct - 2:46

Amaril avait stoppé sont vol à une certaine distance, haut dans le ciel, les deux abominations squelettiques restaient en place, le temps s'étais arrêté, plus aucun sons n'arrivais au crâne de Moki, il était paralysé, complètement perdu dans ses pensées. De nombreuses visions défilaient en lui, toujours le même style d'image, mais une chose en particulier attira sont attention, il ne se souvenait pas avoir été témoin des funérailles des guerriers morts au combat sous ses commandements...

-Pourquoi ont ils suivis ce fou...
-Il les a tous tués...
-soit maudit, Moki Chaos..
-Il nous a tous laissés tombés, il nous a condamné
....


L'étincelle bleuâtre qui flamboyait aux milieux des orbites du crâne de Moki c'était éteint, tout être vivant résidant les Terres modèle sentirent en eux un battement de coeur hors du commun, un seul battement, tellement fort... tellement vide, comme si ce battement était leurs derniers.

Le corps du squelette s'effondra à plat ventre sur le dos de ça monture, la magie en lui s'estompait peu à peu, la magie qui lui permettait de vivre s'éteignait. Amaril fit demi-tour, sachant que sont maître n'était visiblement pas bien. La force de vol d'amaril décupla, déterminé, il devait ce rendre au royaume de Brumen, c'était le royaume le plus près et il savait que cette femme était très puissante...

Amaril poussa un cris qui démontrais de la nervosité, de la peur... sans sont maître il n'était plus rien. Moki compris ce qu'Amaril voulait faire, il reprit faiblement conscience, sans pour autant avoir la force de bouger... il réussi à dire tout bas à sont fidèle dracoliche.

-Non... Amaril, descend moi, maintenant

Le dragon ne put refuser l'ordre de sont maître, bien qu'il est résisté, il ne pouvait s'empêcher d'obéir. Il ce mit à descendre, de manière hésitante, s'attendant aux pires. Il se posa doucement, contrairement à sont habitude violente, il ne savait plus quoi faire...

Enfin au sol, la créature ce leva, agrippant Moki de sont immense patte avant et le posa au sol. Le squelette ne semblait plus avoir la force de bouger, Amaril le fixait, silencieux et attentif, attendant un signe...

Au plus profond de sont esprit malin, Moki Chaos discutait avec lui même.

- Que c'est-il passé ? Pourquoi est-je perdu le contrôle de mon corps ? Qui peu bien avoir cette force... le grand mort ne peu pas perdre ainsi, ça serais trop facile... j'ai détruit Phoenix... Maglor n'est plus un ennemie... Hephaistos n'oserais pas... Aerandir n'en serais pas capable... est-ce que ça serais une des anciennes légendes ? ... quand j'y pense.. Ulrahel est resté silencieux lors de notre première rencontre... que pouvait-il bien pensé ? Est-il dégoûté par ce que je suis devenu ? hmm... pas étonnant que je ne soit pas parmi ces protégés comme dans le bon vieux temps...

Ça ne tien pas la route... comment ont-ils bien pus m'avoir ainsi... moi qui est toujours sur mes gardes, malgré tous ce que j'ai fais pour eux... non c'est impossible, cela ne ce peu... mais qui d'autre pourrait bien m'en vouloir, mes ennemies ont tous été détruits... nul n'a survécu à la malice...

Mon esprit s'affaiblis, comme si un sort d'absorption de magie m'affectait... quel mage pourrais bien être capable de telle magie ? Ont ne peu détruire une légende avec un tel sort... non ça serais trop facile...

Non... je comprend maintenant, mais bien sur... c'est toi Droki, tu cherche à reprendre le contrôle espèce de dément... tu à fait de moi une abomination, je ne te laisserai pas gagner cette manche... pas encore


La terre sous Moki ce mit à trembler, Le corps du mort ce releva lentement, prenant sont épée comme appuie, le crâne penché vers le bas, Amaril le fixait toujours en reculant peu à peu, détectant une aura inhabituelle, Le chevalier noir releva sont crâne pour fixer à sont tours ça fidèle monture, mais le dragon n'approuva pas, il poussa ce puissant cris strident qu'ont peu entendre avant une bataille...les yeux du mort ce remirent à flamboyer cette fois de couleur noir.

À la vue de cette couleur, le dracoliche n'hésita pas, il ce préparait aux combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokichaos.ca.cx
Mokichaos

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 33
Localisation : Unknown
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'éternité   Sam 5 Jan - 4:08

Plusieurs jours ont passés, nul ne sait ce qui est arrivé ce jour la, personne n'a eu signe de vie du seigneur ténébreux, mise à par quelques missives envoyées ici et la...

Moki était assied sur une sorte de throne d'os étrange, il se parlait à lui même dans le noir total


-Vous vous croyez tous si fort... des légendes ? laissez moi rire... vous croyez etre prêt à affronter l'impossible ?... vous n'avez rien vue encore... sachez ceci, légendes... vous n'êtes pas prêt.

Une liche entrouvra la porte de la salle du throne laissant entrer un peu de la lumière du jour, le throne était enfait le dragon d'os du chevalier noir, étendu au sol, inconscient ou mort ? il était assied sur la tête de la créature.

-mon seigneur, quest-ce que vo....

--------------------------------------------------------------

Les portes noires s'ouvrirent du royaume de Mokichaos, dans un long grincement, ont entendait les cris de morts sur quelques kilomètres, un seul sorti du royaume, le seigneur lui même, sans aucune troupe d'escorte, il était bien sur équipé de sont armure lourde recouverte d'un manteau de fourrure épais qui le couvrait entièrement, ont pouvais voir tous de même sont énorme épée rouillée qui dépassait du manteau, sont visage était recouvert d'une épaisse capuche de cuir.

Le royaume et les terres du mort étaient recouvertes de neige et de glace, c'est seulement qu'à deux heures de marche que tous redevenaient normal, sauf à un endroit... au nord.

Le mort ce dirigeait au nord, vers le royaume de la mystèrieuse Brumen, c'est sur cette route qu'après 3 heures de marches, que l'ont perd tous sens d'orientation cars une épaisse couche de brume ce mèlent au sol recouvert de neige rendant la visibilité presque nul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokichaos.ca.cx
Brumen
Conseillère des Légendes
avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : Dans la brume...
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: L'éternité   Dim 6 Jan - 16:03

La neige l’avait contrainte à quitter son immense balcon pour rédiger ses courriers à l’abri des flocons qui faisaient fuser l’encre en tombant sur les parchemins. Assise à son bureau, elle lisait les rapports de productions de ses terres et releva vivement la tête : quelqu’un arrivait. Repoussant sa chaise couverte de soie grise, elle jeta sa cape doublée de renard argenté sur ses épaules et sortit sur le balcon qui lui servait de point de guet. L’air était froid et la brume couvrait toute chose, miroitant sous l’effet de la neige, opaque et dense pour tout œil étranger, mais pas pour elle. Fermant à demi les yeux, sa main sortit de sa large manche, s’envolant au dessus du parapet comme si elle adressait un signe à quelqu’un, ses doigts vifs semblant tracer dans l’air des signes inconnus…Et la brume, fidèle, obéissante à l’appel, se condensa autour de sa main, comme un gant ajusté autour de ses doigts diaphanes. Des filets en partirent rapidement, fusant comme des serpents à l’attaque, cherchant le visiteur comme des limiers à l’affut.

Là … Elle fronça les sourcils, le temps que ses rets mentaux portés par la brume prennent la mesure et connaissance de l’arrivant : le Seigneur mort, MokiChaos lui rendait visite. Quelque chose s’agita dans sa tête, le dragon se réveillait, comme à chaque fois, il ouvrit un œil reptilien et sembla secouer sa tête, tous ses sens en éveil, froid, analytique, aux aguets. Pour qui aurait regardé à cet instant à la droite de la dame des brume, pour peu qu’il ait eu le regard assez vif et acéré, il aurait peut être vu que la brume s’opacifiait et qu’on y distinguait la forme d’une créature gigantesque, écailleuse et ailée. La vision s’était déjà délitée et les sens de Brumen semblèrent décuplés.

N’appréciant pas les visites impromptues, quand bien même de la part de ses alliés, elle resserra ses filets mentaux, les laissant s’insinuer dans les pensées du mort qui avançait, encore à une bonne heure de marche de son royaume. En douceur pour qu’il ne s’en rende pas compte, elle chercha les buts de sa visite, ses intentions, tout ce que les filets de brume voudraient bien lui laisser percevoir ou pressentir.

Douleur et angoisses, mort et vide, détermination et cruauté enrobaient tout, des sentiments contraires qui auraient pu rendre fou n’importe qui. De prime abord, il semblait venir en paix, aimablement, mais … fouillant plus loin, elle sentit une menace sourde, quelque chose de ténu mais bien ancré cependant… Peut être pas à son égard, cela semblait être un axiome de cet être… Menace éventuelle .. Elle ne pouvait en apprendre plus pour le moment, il était sans doute trop loin, mais la prudence serait donc de mise.

Au moment ou elle allait relâcher son étreinte mentale et de rappeler à elle le dragon, autre chose la fit froncer les sourcils… La dualité des sentiments n’était pas la seule chose … double au sein de l’esprit du Seigneur MokiChaos. Autre chose … Elle ne voulait pas être repérée, le danger, bien que pas encore en avant, elle ne voulait pas qu’il se rende compte que son esprit était un livre ouvert pour elle. Ses filets lâchèrent les pensées, revenant à leur maitresse intriguée et prudente, elle entra dans son bureau, un amas de brume ne lâchant pas ses pas, comme en attente, froid et diaphane gardien de la dame. Dualité ... Elle allait devoir y réfléchir et rester sur ses gardes, ne manquant pas de fouiller plus avant ce crâne décharné.

Resserrant sa cape autour d’elle, ses cheveux dénoués dans le dos lui tombant jusqu’aux reins, elle descendit calmement dans sa salle de réception, entrelaçant ses doigts entre eux et laissant ses longues manques couvrir ses mains, la brume la couvrant quasiment jusqu’aux genoux, semblant la faire flotter, glisser, plus qu’elle ne marchait.

Elle l’attendait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mokichaos

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 33
Localisation : Unknown
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'éternité   Dim 6 Jan - 22:06

La marche du mort prenait plus de temps que prévus, ces vieux os le ralentissait mais il n'abandonna pas pour autant, il prit ça lame comme appui afin de ne pas s'effondrer au sol. Après quelques minutes de marche quelque chose le frappa, Le seigneur mort stoppa et resta sur place quelques instants, regardant autours de lui.

- Hm... Est-ce une illusion ? Le vide m'entoure... cette brume... tenterait-elle de m'empêcher d'avancer ? Après tous ces années, serais-je devenu faible au point de me laisser avoir par une légende si jeune?... impossible.

Le seigneur mit sont épée dans sont fourreau, laissa tomber sont manteau au sol, exposant ça lourde armure face à la brume, ces mains squelettiques n'étaient pas gantelées mais luminescent d'une couleur noir fumante, le fond des orbites de sont crâne était noir, contrairement au bleu que les légendes connaisses. Il leva les bras vers le ciel en incantant une formule dans une langue vraisemblablement démoniaque ce qui forma un aura d'ombre autours de lui.

Peu à peu l'ombre ce rapprochait des os du mort ce qui lui donnait presque l'apparence d'une ombre complète, lui donnant peu à peu la silhouette d'un homme.


- ... pas après tous ces années

----------------------------

Les gardes du royaumes de la Brumeuse dame l'attendaient, ces hommes et femmes parfaitement entraînés savaient comment agir en présence d'une légende, ils le laissèrent entrer en lui souhaitant la bienvenue. Le seigneur était recouvert de neige, ont pouvait même voir quelques petits glaçons qui s'étaient formés sur lui, il ne parlait pas, ce laissant guider par une des gardes de Brumen, une femme elfe de très belle apparence à l'image de la somptueuse légende.

Le seigneur noir regardait à gauche et à droite, des villageois semblait détourner le regard lorsqu'il regardait en leurs directions, ils semblaient curieux ou effrayés ? Aux plus profonds de lui, Moki adorait l'ambiance qu'il créait.

Les portes du château n'étaient plus très loin, la garde adressa la parole au seigneur.


- Nous y sommes, vous pourrez profiter d'un repas chaud dans le confort de notre chaleureux royaumes, comme il ce doit.

Moki ne répondit point, laissant seulement échapper un cours rire un peu moqueur, la garde semblait ce demander comment le seigneur avait pus survivre à cette longue marche seul.

Deux gardes ce trouvait près des portes, deux hommes en armure lourde argenté équipés de lance, ils ouvrirent les portes pour laisser entrer le seigneur noir.

Le royaume de Brumen faisait parti des plus somptueux qu'il avait pu voir, un royaume spacieux et décoré de manière envoûtante, nul doute que c'était le meilleur endroit pour manipuler quelqu'un... un endroit aussi chaleureux pourrait influencer n'importe quelle ennemie.

Un homme bien vêtu s'approcha du seigneur pour lui demander de lui donner sont manteau qui semblait lourd et désagréable à porter, c'étais demandé si poliment, Moki ne voulait pas créer d'hostilité avec ce royaume.

Il détacha lavant de sont manteau, puis l'enleva, laissant voir sont corps squelettique à ceux qui se trouvait dans cette pièce, l'ombre qui entourait sont corps il y a une 30ene de minutes s'étaient dissipés, il était redevenu à sont état original mise à pars ces yeux qui semble toujours autant remplis de mal sombre, sont armure noir complète rouillé qui fumait de vapeur froide, elle semblait même avoir craquée à certain endroit. Il tendit le manteau au majordome qui semblait bouchebé, il prit le manteau mais le laissa tomber au sol n’ayant pas la force de le tenir, en tombant au sol, ont entendit bien que le manteau était renforcer de plaque de métal.

La garde n'était pas vraiment surprise, elle avait déjà vue le seigneur noir durant un combat, elle regardait la lame du seigneur, cette vieille lame pourtant rouillé qui devant ces yeux avais décapitées plusieurs démons.


- Seigneur Mokichaos, nous entrons dans la salle de réception, dame Brumen vous y attend.

Le seigneur noir poussa les portes de la grande salle, laissant la garde derrière. Dame Brumen l'attendait, assise à un extrémité d'une grande table de haute qualité, une coupe de vin sur la table ce trouvait devant elle.

- Dame Brumen, je vois que vous m'attendiez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokichaos.ca.cx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éternité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éternité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Une amitié pour l’éternité (PV Pattes Ensoleillées)
» "En tuant le temps on blesse l'éternité" [Ryujia Dragonstone/Bonnie Flinfletcher] [TERMINE]
» Le chemin de l'éternité - Chapitre deux - Introduction [PV Néro Elem]
» Union enneigée, Union pour l'éternité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de Légendes :: Agora :: Grimoire des Légendes-
Sauter vers: